Message de fin d'année et annonce des activités à venir

 

Québec, le 20 décembre 2012

Chers membres et amis de l’Association science et bien commun

Tous les membres du conseil d’administration de l’Association science et bien commun se joignent à moi pour vous souhaiter de bonnes vacances de Noël et une très bonne nouvelle année. 

Nous remercions chaleureusement les personnes qui ont décidé d’appuyer la mission de l’Association en y adhérant officiellement en 2012 et nous invitons à faire de même tous ceux et celles qui ont croisé notre route à un moment donné depuis le colloque fondateur de l’Association en mai 2011, qui ont signé la lettre ouverte du 6 octobre 2011 ou qui sont abonnés à notre blogue et qui ont à cœur l’avenir de la science publique québécoise.

Pour nourrir votre réflexion à ce sujet, nous vous rappelons qu’ouverte à tous, l’Association a pour mission de stimuler la vigilance et l’action pour une science publique au service du bien commun. Vigilance face aux conséquences du modèle de l’économie du savoir privilégié par les politiques scientifiques actuelles des gouvernements provincial et fédéral du Québec ; action visant à démocratiser le débat sur les orientations de la science publique québécoise.

Voici un bref rappel de nos activités depuis cette date et un portrait de celles à venir.

Nous avons proposé aux internautes, pendant l’automne 2011 et l’hiver 2012, une consultation en ligne intitulée «  La science que nous voulons », dont le but était de rédiger de manière collective un énoncé de politique scientifique pour le Québec qui soit avant tout « au service du bien commun ». La participation à ce projet trop ambitieux a été faible, mais a nourri l’écriture du mémoire « Pour une politique scientifique au service du bien commun », soumis à la consultation menée par l’ACFAS sur la prochaine politique scientifique du Québec. Le mémoire a été publié le 21 août 2012 sur notre site. Nous savons que le ministre Duchesne en a pris connaissance. Une de nos quinze recommandations était appuyée par une pétition que nous avions lancée en février 2012. Elle demande que soit mis en débat à l’Assemblée nationale tout futur projet de politique scientifique du gouvernement, ce qui permettrait de sensibiliser les élus et les médias à ces enjeux.

En lien avec ce projet, nous avons organisé en mai 2012 à l’ACFAS un colloque sur les différents enjeux d’une politique scientifique, construit autour d’entrevues vidéo que nous avons réalisées auprès d’experts québécois et qui pourraient générer un documentaire passionnant si nous trouvions les ressources nécessaires (en argent ou en force de travail bénévole). Des membres du conseil d’administration font régulièrement des interventions dans l’espace public à ce sujet (voir la liste et les hyperliens sur la page d’accueil du site de l’Association ; n’hésitez pas à nous faire part de vos interventions).

Notre blogue continue sa veille sur les enjeux sociaux, éthiques et politiques des sciences, mais il est désormais renforcé par notre compte twitter @ScienceBienComm et nos fils scoop.it (curation du Web) sur la science ouverte et sur l’éthique des sciences. N’hésitez pas à partager des informations pertinentes qui pourraient les étoffer. Notre page Facebook sert essentiellement à relayer des annonces liées à la vie de l’Association.

En 2013, nous lançons trois projets auxquels nous vous invitons chaleureusement à participer :

  • le colloque « Révolution de la science ouverte et de l'accès libre : état des débats et des enjeux » se tiendra les 6‑7‑8 mai 2013 à Québec (Université Laval) dans le cadre du congrès annuel de l'Association francophone pour le savoir. L’appel à communication est disponible jusqu’au 15 janvier. N’hésitez pas à le lire, à le partager et à y répondre. Un bar des sciences ouvert au grand public sera organisé à la même période.
  • Une nouvelle  revue intitulée « Sciences, éthique et sociétés » sera lancée au printemps et proposée en accès libre intégral. Elle utilisera une méthode novatrice d’évaluation ouverte et continue des articles, favorisant la transparence et le dialogue. La revue publiera aussi des essais. Les propositions d’articles ou d’essais peuvent être envoyées dès maintenant à comiteredactionses@gmail.com. Les personnes intéressées par une participation au comité scientifique peuvent aussi écrire à cette adresse.
  • Au cours du premier trimestre 2013, nous lancerons une consultation en ligne sur « Le français, langue de science ? ». Le lien vers le questionnaire sera diffusé sur nos sites et réseaux socionumériques. Les résultats seront annoncés lors du colloque et publiés dans la revue.

Nous comptons bien sûr faire entendre notre voix dans le Sommet sur l’éducation supérieure et dans la rédaction de la future Politique nationale de recherche et d’innovation. D’autres projets plus orientés vers le grand public sont aussi en train d’être mijotés. Vos suggestions sont les bienvenues.

Tous nos meilleurs vœux pour l’année 2013

Florence Piron

Présidente du conseil d’administration de l’Association science et bien commun