Lancement du grand projet web La science que nous voulons

Dans le cadre du deuxième volet de sa mission, l’Association science et bien commun prépare fébrilement depuis la fin de l’automne 2011 une nouvelle action publique: le grand projet web La science que nous voulons. Ce débat public sur la politique scientifique du Québec se déroulera sur Internet, de février à septembre 2012, et a besoin de la contribution d'un grand nombre de citoyens intéressés jusqu'au 8 mars, date limite pour remplir les questionnaires.

Son objectif est l’écriture collective d’une nouvelle politique scientifique pour le Québec, en alternative à la politique actuelle, sous la forme d'un énoncé de politique formé de 9 chapitres, correspondant à ces neuf catégories :

  • La science, le bien commun et les enjeux éthiques
  • L'ampleur et les limites des pouvoirs et responsabilités de l'État face à la recherche scientifique
  • Le financement de la recherche
  • La gouvernance et la prise de décision au sujet de la science publique au Québec
  • L'organisation de la recherche publique
  • La régulation des métiers de la recherche
  • L'implication du public
  • La science et l'industrie
  • La science et Internet

Les idées et les propositions des participants, citoyens chercheurs et non chercheurs du Québec, sur ces thèmes seront recueillies au cours de la première étape (1er février-8 mars). Intégralement accessibles sur Internet, elles seront la matière première qui nourrira le travail de rédaction effectué par des groupes délibératifs. L’énoncé de politique scientifique produit sera envoyé au ministre responsable, à tous les élus, à tous les partis politiques et à tous les médias du Québec. Il fera l’objet d’une activité « Enjeux de recherche » du congrès de l’ACFAS au Palais des congrès de Montréal le 9 ou le 10 mai.

Nous vous invitons à participer en grand nombre et à partager ce projet dans vos réseaux!

Pour accéder au site du projet et à toutes les explications, cliquez sur le lien : http://lasciencequenousvoulons.scienceetbiencommun.org ou écrivez à lasciencequenousvoulons@gmail.com

Utilisez ce lien pour télécharger le communiqué de presse.

Tags: